D'un 11 septembre à l'autre

Une pièce hors-norme

Dernière œuvre de Michel Vinaver, écrite à contre pied de tout sensationnalisme et de tout voyeurisme, 11 septembre 2001 est une géniale partition, à la manière d’une cantate de Bach, l’auteur entremêle témoignages, discours officiels, textes de propagande, réactions journalistiques, prononcés au cours de cette journée dramatique et des jours qui suivirent. « Instantané de la crise et de la douleur saisies dans une sorte de Guernica dramatique, le 11 septembre a trouvé son Picasso en la personne de Michel Vinaver (...) » écrit à son sujet l’universitaire Olivier Goetz. On l’imagine aisément, la pièce a été sujette à polémiques lors de sa création en 2005 aux États-Unis.

Se projeter plutôt que commémorer :
un travail avec des jeunes gens de Seine-Saint-Denis

Davantage que pour commémorer le drame, c'est avec le désir de dépasser la douleur et le spectaculaire et d’ouvrir de nouveaux questionnements sur l’avènement du tout monde que le metteur en scène saisit l’occasion de cette date anniversaire pour poser un acte artistique fort sur un plateau de théâtre. Avec au centre de la représentation, du vivant tout palpitant encore de contradictions et d’incertitudes, un chœur formé de jeunes gens issus de trois lycées de Seine-Saint-Denis, territoire à forte diversité sociale, religieuse et ethnique. De fort jeunes gens donc, vierges de toute expérience scénique, et qui pour la plupart n'avait pas 8 ans lors des attentats de 2001. Quelle empreinte cet événement a t-il laissée en eux ? Comment cela les a t-il construits, accompagnés ou poursuivis au cours de la décade suivante ? Autant de questions passionnantes qui nourriront, bien entendu, le travail artistique.

Les trois classes impliquées dans cette aventure depuis la rentrée 2010 sont accompagnées par l'association Citoyenneté jeunesse tout au long de l’année scolaire pour élaborer avec les enseignants un parcours culturel unique pour chaque classe en lien avec les thématiques abordées par le texte 11 septembre 2001. Ce parcours s’articule autour de rencontres, de spectacles, de films ou d’expositions. Le tout pour engager une réflexion commune et instaurer un débat serein autour des enjeux encore brûlants soulevés par Michel Vinaver.

Au plateau :
Un metteur en scène, un chorégraphe, des comédiens et des lycéens

Pour ce projet ambitieux, Arnaud Meunier a choisi de s’associer à un chorégraphe dont la recherche scénique recoupe ses propres questionnements et qui creuse depuis plusieurs années déjà la notion de poétique du témoignage tout en cherchant à fuir le « théâtre à thèse ». Il s’agit de Rachid Ouramdane, dont la compagnie « L ‘A » se définit d’ailleurs comme un lieu de réflexion artistique sur nos identités contemporaines.

Un groupe de cinq acteurs professionnels issus de la Compagnie de la Mauvaise Graine, aguerris au travail avec des amateurs et à la dramaturgie vinaverienne, encadre depuis le début du mois d'octobre 2010 et sur toute l’année scolaire les jeunes apprentis comédiens pour avancer peu à peu avec eux vers le passage à la scène. Ils sont relayés dans cette tâche par l’association Citoyenneté jeunesse qui déploie le projet auprès des institutions locales et l’accompagne auprès des équipes pédagogiques et artistiques.

Un projet audiovisuel et éditorial :
un documentaire, un livre, internet

Ce projet de par son caractère hybride  et insolite, a d’ores et déjà suscité un fort écho multimédia et éditorial. Il donnera lieu tout d’abord à la réalisation d’un film par le documentariste Guy Girard. Ce film sera produit par la société de production Veilleur de Nuit et présenté à la télévision française dans le cadre du dixième anniversaire de l’événement. Il sera suivi d’une captation du spectacle à sa création.

En parallèle, tout au long de l’année, un webdocumentaire permettra de suivre les différentes étapes de ce travail et de cette rencontre. Ce webdocumentaire viendra alimenter trois sites Internet : un site sur le projet (www.11septembre2001.net), un site ressources consacré à Michel Vinaver (www.vinaver.net) et enfin  un site pédagogique sur la pièce (www.11septembre2001-lapiece.net). Ces deux derniers sites seront développés en partenariat avec www.theatre-contemporain.net.
Enfin, la création donnera également lieu à  la publication d’un livre en lien avec le projet et axé principalement sur sa dimension éducative.

JoomSpirit